Classé dans :

Micheline Frechette

L’Aventure de l’écriture


Copyright: stekloduv / 123RF Stock Photo

Dans le cadre du travail du Conseil consultatif de la lecture et de l’écriture, on a sollicité mon opinion à l’égard de l’appréciation du matériel de promotion préalable à la campagne l’« Aventure de l’écriture », qui sera bientôt lancée dans nos écoles.

Les ressources pédagogiques du matériel promotionnel étaient divisées en deux parties :

  1. Une affiche intitulée « Aventure de l’écriture ». L’affiche montre des personnages heureux et souriants, assis sur un crayon qui leur sert de tapis magique, et virevoltant dans le firmament. Au-dessus de leur tête parait l’inscription « L’aventure de l’écriture » et au-dessous d’eux des gens semblent les supporter dans leur aventure.

Il y a un certain danger à donner cette impression de facilité à devenir écrivain, car la rédaction est toujours une expérience en soi, un chemin semé d’embuches, étroit et souvent difficile. Certains jeunes auteurs peuvent se laisser décourager devant la tâche à accomplir. D’autres auront la sagesse de persévérer, mais il n’en reste pas moins que plusieurs auront un choc.

  1. Mémoires d’un métier de Stephen King – l’auteur mondialement connu, Stephen King, dans son livre « Écriture. Mémoires d’un métier » donne des conseils et des recettes à suivre à tous ceux qui entreprennent l’aventure de l’écriture.

L’auteur américain explique sa méthode, donne des conseils, spécialement dans la section consacrée à la boite à outils, qui se veut un vrai guide pratique, pour quiconque souhaite  se lancer dans cette aventure. Des outils concrets, bien identifiés, stimulant davantage l’apprentissage en classe.

Trop souvent nous entendons les jeunes dirent qu’ils apprennent telle ou telle chose pour rien, que cela ne servira jamais, eh bien, c’est justement l’occasion de leur démontrer un emploi concret des notions apprises et de leur utilité dans la vie.

Je me suis permis de mettre en doute l’efficacité de la publicité de l’affiche intitulée « L’aventure de l’écriture ». J’ai perçu alors une certaine désapprobation de la part de mes collègues lors de la présentation où j’analysais les principaux points de cette publicité. Certains sont intervenus en disant que mon intervention était de faire de l’écriture une technique, un genre de recette à suivre, qu’elle ne laissait pas assez de place à l’imagination et à la création.

Je n’ai jamais nié que dans la discipline de l’écriture, le fait de posséder un certain talent pour raconter sa vie et quelques techniques d’écriture peut parfois suffire pour devenir un écrivain célèbre. Mais cette impression que chacun peut manier la plume avec facilité mérite réflexion. Depuis des années, j’utilise moi-même différentes techniques afin d’écrire des textes bien construits, clairs et efficaces, et qu’il faille même parfois devoir se relire, développer une forme d’autocritique face à ses propres textes, à ses travaux d’écriture.

Je maintiens que la distribution massive de l’affiche « L’aventure de l’écriture » dans tout le réseau des écoles francophones de la province de Québec n’est pas une formidable chance pour notre jeunesse. J’ai bien envie de poser la question suivante : « les initiateurs du projet ont-ils été trop démagogues pour le coup, en laissant croire que chacun peut écrire un livre ? Cette impression que chacun peut manier la plume avec facilité requiert notre attention.

~~~

Le billet précédent de Micheline Fréchette: Texte de synthèse.

L’Hebdomadaire des réviseurs est le blogue officiel de Réviseurs Canada / The Editors’ Weekly is the official blog of Editors CanadaContact us.


Discover more from L'HEBDOMADAIRE DES RÉVISEURS

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

5 Comments on “L’Aventure de l’écriture”

  • Well, I write my comment here because it seems the only way to voice my frustration instead to unsubscribe.

    It’s not the first time I get the «The Editors’ Weekly» newsletter in my inbox in French and not in English. I subscribed long ago in English, receive the content in English, and expect an English newsletter.

    Just send your «The Editors’ Weekly» news to my email inbox a few more times in French, and I unsubscribe for good.

    Hans Maerker

    • Hello Hans,

      The Editors’ Weekly is the official blog for Canada’s national editorial association (http://www.editors.ca), and we strive to promote content in both French and English. Our aim is to publish one French-language post per month.

      In the future, should you have any questions or concerns, you can send them to me directly at blog@editors.ca.

      Anna Williams
      Managing editor

  • Maureen Conley

    says:

    I, for one, really appreciate the bilingual content of this blog. I currently do some translating and often edit translations, so the material in this forum is of great value to me. Thank you.

    • Hello Maureen,

      Let’s celebrate the openness of free communication around the globe!

  • Merci pour cet article. L’objectif de cette campagne est-il vraiment d’écrire des livres et de former de futurs écrivains célèbres, ou simplement de stimuler les élèves à écrire librement, avec créativité et donc de leur donner le goût d’écrire? Dommage, il n’y a encore aucune information à ce sujet sur la toile. Espérons en effet qu’en plus d’inviter les jeunes à cette aventure, il est prévu de leur fournir des outils pour aller un peu plus loin et savoir réellement rédiger un texte. À noter une petite faute : «Trop souvent nous entendons les jeunes dirent» (dire).

Comments are closed.

To top